Notre lait grandeur Nature

Les fromages Milleret sont fabriqués à partir de lait provenant de 190 exploitations situées dans un rayon moyen de 26KM autour de la fromagerie. Pour nos consommateurs, il est indispensable de maîtriser la qualité de nos fromages ainsi que nos approvisionnements. La Fromagerie Milleret se fait un honneur d’utiliser le lait des producteurs parmi les plus respectueux de la charte des bonnes pratiques de l’élevage. 100% de nos producteurs sont chartés. La charte des bonnes pratiques de l’élevage s’appuie sur 6 piliers qui sont notre base pour aller encore plus loin dans notre démarche qualité :

  • Identification des vaches
  • Santé du troupeau
  • Bien-être des animaux
  • Alimentation du troupeau
  • Qualité du lait
  • Protection de l’environnement
Image is not available

La montbéliarde : la star des vaches

Le lait que nous utilisons provient principalement de vaches montbéliardes reconnues pour ses qualités de longévité, de fertilité et de rusticité. Ses conditions d’élevage d’origine, dans des hautes altitudes marquées par des températures extrêmes (de – 20°C en hiver à + 35°C en été), l’ont en effet munie de formidables capacités d’adaptation et d’une grande résistance. Son lait est ainsi d’une grande qualité. La Montbéliarde produit annuellement plus de 7 600 kg de lait riche en protéines, idéale pour la production fromagère. Elle bénéficie d’une parfaite traçabilité due à sa haute valeur génétique. Plusieurs de nos éleveurs participent régulièrement aux concours régionaux, nationaux et internationaux.

Image non disponible
Image non disponible
Image is not available

Surveillée de près

De notre côté, les troupeaux d’une taille raisonnée de 60 vaches en moyenne. Les vaches sont traites deux fois par jour. L’éleveur laitier surveille chacune de ses vaches. Vivant avec elles chaque jour de l’année, il veille à ce qu’elles soient en bonne santé et vivent dans de bonnes conditions. Ils les font naître, les élèvent et les gardent plusieurs années lorsqu’elles sont en production laitière. Chacune d’entre elles a un nom ! La taille raisonnable des troupeaux permet un suivi minutieux. Ce suivi est la résultante d’un intérêt particulier : une vache bien traitée et en bonne santé produira davantage de lait de bonne qualité. Toutes les évènements inhérents aux vaches sont enregistrés sur le cahier sanitaire (carnet de santé). Aussi nos éleveurs bénéficient d’une visite sanitaire bovine annuelle obligatoire réalisée par le vétérinaire. Il fait le bilan de l’année et peut décider d’un protocole de soins en cas de nécessité.

Image non disponible
Image non disponible
Image is not available

Un habitat tout confort

Les vaches pâturent généralement entre 4 et 7 mois dans l’année en saison. Quand les vaches restent à l’abri, tout est conçu pour assurer leur confort :

Image non disponible

De plus, dès leur plus jeune âge, les vaches sont écornées afin d’éviter tout danger entre elles ainsi que pour l’éleveur.

1

3

Image non disponible

aire de repos confortable et propre (aire paillée et logettes de 2.5m x 1.2m une zone de couchage suffisante)

espace suffisant pour chaque animal

dans un bâtiment aéré et éclairé.

2

Image is not available

Un menu étoilé

Dans nos exploitations, l’alimentation animale est essentielle pour soutenir une production laitière durable. Ainsi, les ingrédients utilisés de même que leur quantité et leur origine sont fondamentaux pour assurer un lait de qualité. Dans nos exploitations, 95% des fourrages provient de l’exploitation. L’alimentation fourragère de la vache peut se présenter sous différentes formes et varie en fonction des saisons et des régions : pâturages d’herbe en été, foin et ensilage d’herbe, de maïs ou d’autres plantes fourragères en hiver. Les vaches ayant besoin d’une nourriture équilibrée en énergie, protéines, vitamines et minéraux, leur alimentation est également complétée d’aliments dits « concentrés » à base de céréales, colza, soja, vitamines, minéraux.

Image non disponible
Image non disponible
Un menu étoilé
Surveillée de près
ArrowArrow
La montbéliarde : la star des vaches
Surveillée de près
Un habitat tout confort
Un menu étoilé
Slider

Le suivi de notre bon lait

Chez nous, la qualité du lait commence par la santé des animaux. Leur bien-être est suivi chaque jour par l’éleveur. De même, l’alimentation des vaches conditionne la qualité du lait. L’état de santé du troupeau est suivi par l’éleveur ainsi que par un vétérinaire. Enfin, la traite est très surveillée. La traite se déroule tous les jours, matin et soir, selon une réglementation européenne stricte :

  • Locaux, matériels et ustensiles sont lavés à chaque traite.
  • Le lait est directement conduit, à travers des tuyaux, à des cuves de stockage (tanks à lait) où il est refroidi et conservé à 4 °C

Les installations de traite ainsi que les refroidisseurs sont contrôlés régulièrement par un agent extérieur via le protocole OPTITRAITE agréé COFIT. La fromagerie Milleret prend en charge le contrôle du cuve de stockage et 50% du contrôle de la traite.

Notre lait peut tout changer

Chez nos éleveurs des mesures concrètes pour diminuer leur impact environnemental sont mises en place.

  • Ils produisent à hauteur de 95% des fourrages pour les troupeaux sur la ferme ce qui limite le transport de la matière première.
  • Ils ont amélioré leurs pratiques de fertilisation des cultures en réduisant les engrais chimiques et en stockant les effluents d’exploitation dans des fosses ou des fumières étanches. La fromagerie met à disposition les boues de sa station d’épuration aux producteurs. Ainsi les éleveurs peuvent les épandre au bon moment sur les parcelles appropriées. La réglementation n’autorise les épandages que pour des quantités de déjections nécessaires à la pousse des plantes, et ce seulement pendant des périodes définies. Des contrôles très stricts sont effectués régulièrement.
  • Les éleveurs ont recours à de nombreux procédés techniques pour limiter leurs dépenses en énergie (récupération de la chaleur du lait par exemple), produisant parfois leur énergie renouvelable au sein des exploitations comme avec la méthanisation. La fromagerie finance également des études sur la méthanisation.
  • De plus, les éleveurs laitiers élaborent des stratégies pour réduire encore plus la consommation de leur ferme (nettoyage économe, lutte contre les fuites, récupération des eaux de pluie, utilisation de l’eau tiédie par le pré-refroidisseur pour abreuver les vaches…).
  • La majorité des éleveurs utilisent des filières de traitement adaptées aux différents déchets produits sur l’exploitation (bidons de produits d’hygiène de traite, produit phytosanitaires, ficelles des filets des bottes de foin, bâches qui recouvrent l’ensilage). 2 fois par an, Milleret organise une récupération des bidons issus de l’hygiène de traite pour permettre le recyclage via la filière Adivalor. Cela représente chaque année environ 1 tonne de plastique. La fromagerie les transmet alors à l’organisme Adivalor qui les recycle.

Découvrez tous nos fromages